Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Gastro-comique

Page précédente Page suivante

Les frites que je n’ai pas cuites, cachées partout sous l’armoire, avec le beurre et le pain blanc. Ça y faut l’faire (avec des petits pois et des radis) c’est comme être en pension dès la maternelle ! Elles sont mixtes et accompagnent les biftecks, pas de veau, ni de dindonneau, ni de panetière au chocolat. Mais au four doux pendant qu’on va à la plage, le gril se lance, la pâtissière est enfumée, que j’aime la ravir ! Les engrais forts ont roussi le lait et le blé. « La ronde des fées » permet au riz des stagiaires d’être truffé d’ail avec une recherche de nouveaux menus fringants implacablement déroulés sur le vide-ordures.

Extrait de : Du sel dans le chou et pourquoi des frites pas cuites.