Accueil Les oulipiens de l’année Traverse la terre
Et je me pourmene…

Page précédente Page suivante

et je me pourmene
m’antique espoire, et encor
mon riche trésor...

les champs et les vignes
traverse pour recompense
les jardins, la rive

Deux poèmes fondus en haïku du sonnet XIX de Joachim du Bellay.