Accueil Les oulipiens de l’année Retour de Babel
En pensant à Chaval

Page précédente Page suivante

« Pas ces rues ! Neuf fronts t’y errent et tout jure. Quelle queue chausse
d’un peu et mou vent : une lime hit hymne nage y n’erre mate et rit alisée
parut nœud barre hier dès beau « Ah » (…) Sue fille pour touche en « Gé » et j’eusses qu’au pet y sage m’aime : sel, œufs mémère ! scella m’émeut t’erre, mêle à croute naît pelue toute à fée l’âme aime, l’agrafe y dépanne hors ou t’y échange, les boulant j’ai ri nerf et sang bleu plûtes waf ! fée à ce queue noue, happe et lion, un nain se tend t’as vent, bout l’an j’ai ri ! Laid pin non plut l’âme et me phorme (…) »