Accueil Les oulipiens de l’année Chanson de rupture
Cacophonie du nid douillet

Page précédente Page suivante
Ou alors baume ! Caresse adroite
Hors du signifié « baudruche fripée », j’oublie
Une première
Espèce de chute
« Y a pas désengrenage
sans soufflet de
forge et ultra-
synchronicité, jamais
non pas d’impro
réellement assertive !
Évitements – le reste se complexifie, une source sûre
s’échappe seule
au soleil ralentie
(ignore l’obscur)
seule représentante de circularité (ant)arctique
très commune discrète
Non pas de lâche fil blanc où se tortiller vers
une cité céleste – rien
loin d’un effacement à venir vers 2049
« tu détestes qu’à côté d’
espaces invisibles y ait pas cause unique
(ou monokini, tiens, tant qu’à défaire)

Jihad Petit-Mollo, Taire aïe, J’ai Lu (Aventure Secrète), années 80