Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Bouquins non faits par moi

Page précédente Page suivante

Bouquins non faits par moi, ô toi qui lis, crois qu’ils sont là, vivants. Sûr. Tout à fait vivants. Point final ! Tapis dans un scriptorial mondial. Dans x rayons, voulant jaillir, sortir. Ils sont là, dans un bibliobus mondial : mots croissant parfois jusqu’à la grammaticalisation. Mais trop pris dans la glu d’un script filou, d’un imprimatur global, coulant dans un grand trou noir qui aboutit pour moi au lapsus calami, au collapsus fatal. Las ! Boulot fatigant pour l’isolation du mot fin, hors du fatras global ; long boulot cabochard, inabouti, pompant x mots subtils qu’autrui m’a ravis dans x bouquins futurs.

Marc.ll. B.nabou, Bouquins non faits par moi : pourquoi ?