Accueil Les oulipiens de l’année Besoin de vélo
Besoin ed’ vélo

Page précédente Page suivante

L’canard est l’école deul’ brayou. On compte deux chortes
ed’ vents cyclistes : l’galaffe objectif et l’galaffe relatif.
L’galaffe est celui que fabrique l’quenoule deul’ ch’Nord et
l’coron est l’œuvre deul’ canard tout cheul. Chon chef-d’œuvre,
pourrait-on dire, car plus il est rapide, plus l’balayeux fabrique
deul’ brayou.

L’boubourse deul’ ch’Nord est celui qui nous vient ed’ face.
Contre lui, je ne connais pas d’autre remède que l’amitié et
l’carabistoulle. L’brayou où vous prenez un tchiot biloute vent
deul’ canard bien installé dans l’drache, rien ne vaut un arsoule
aux larges épaules. Vous vous faites petit derrière lui et vous
attendez que ça passe. Plus précisément, vous attendez qu’il
s’écarte pour vous céder l’cococolo et aller au picon bière à
votre tour.

Paul FOURNEL, Besoin ed’ vélo, Cheuil, 2001.