Accueil Les oulipiens de l’année Besoin de vélo
Belle absente

Page précédente Page suivante

Joliment héroïque, le vélo est l’infatigable école du vent. On juge qu’un couple de vents définit bien le thème de ce sport. Il s’agit des vents objectif et relatif, me prêche la Faq. Ces mouvements atmosphériques sont dus au mécanisme du monde greffé au job du coureur. Ce dernier sujet est son grand oeuvre, car plus il se hâte, plus il embarque de vent.

Le vent public est le grain qui s’achemine juste de face. Je vois hélas moins de cinq remèdes fiables contre ce piège. Une amitié bijective fige la cohésion de l’équipe. Le jour où tu reçois le mistral sur la pipe, il te faut quelque brave camarade au dos large et haut. Suis d’abord son parcours, va hardi mais fais-toi nain, languissant jusqu’à la fin. Avec davantage de précision, attends que ce jumeau s’écarte pour t’inviter à foncer au charbon à ton tour.

Jim Smith, Bic dit big, Vicq MMI.

Belle absente (lipogrammatique en KWXYZ, selon la règle originelle de Perec) : le nom de l’auteur est épelé en négatif.