Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Antithèse

Page précédente Page suivante
Matin calme, silencieux et radieux.
C’est un matin de calme, de silence et de soleil. Il feuillette distraitement les Bas-Fonds du Silence de la Mer rédigés en alphabet morse. Un subtil et graduel murmure et la précaire aube rosée se change en splendeur aux éclats vaporeux ou diaprés, et un bruissement qui – c’est évident – caresse les lichens tapis dans les rousseurs du matin.
Contre les vitraux de sa chapelle viennent frapper de puissants rais de soleil dispensés par l’éclat du jour que la sérénité environnante répand avec cette irruption de lumière, à laquelle toute créature aspire, tout comme au silence qui vous donne la paix d’un gisant, ou à cette paix qui ne fait que mieux percevoir le diapason matutinal.