Accueil Les oulipiens de l’année Musique de table
Air de table

Page précédente Page suivante

Air de table. Tino va au jardin et voit une orange. Il dit cela
doit être une fleur et laquelle. Il demande cela doit être un
nuage et lequel. Le père dit qu’une fleur continue d’être une
fleur. Tino prend l’orange et dit papa pèle-moi le nuage.
Le père pèle la fleur et donne une et une et une et une et
une et encore une tranche à Tino. Le père mange une
tranche et dit qu’une tranche continue d’être une tranche.
Tino mange. Il dit cela a un rapport avec une tranche de
nuage elle a un goût de fleur. Il demande cela doit être une
fleur et laquelle. Le père dit qu’un nuage continue d’être un
nuage et qu’une orange continue d’être une orange. Tino voit
une limace. Le père voit un petit chien de Calabre. Le père dit
cela doit être une pluie à même le jardinet quelle genre.
Il demande cela doit être une comète à même du jardin et
laquelle. Tino dit non point de queue de comète à même le
jardin cela doit être une orange avec une corne et une autre.
Le père pèle l’orange et dit voici une tranche de pluie voici
une tranche de neige et voici une tranche de badaboum.
What a man que cet employé de ramoneur dit Tino et il
lui donne l’orange.

(Extrait de l’Arrière du levant et du couchant, Textuel,
collection L’oeil du poète, 2001, traduction Alain Jadot,
texte original chez Höricht K. Ramm, 1975)