Accueil L’oulipienne de l’année Cité récitée
annan amen

Page précédente Page suivante
aurore aurore aurore
nous ouvrons ces vers sur ces caravanes venues en annan

nous verrons ocres amas ces mouvances mornes
conserverons sur nous ces essences rousses

nous avancerons sans converser sur ces avenues en courroux
nous nous amuserons avec nos cerceaux encore un an

aux moussons nous recevrons nos runes
sur ces runes nos œuvres nos amours connues en avance

courses suave commune ou morose
roses ou ronces nous murmurerons sans amer amen

car en annan nous ne savons exercer aucun vœu
nous mourrons avec une aura au cœur

 erv  e  e   er