Accueil L’oulipienne de l’année Cité récitée
Uroborus en Annan

Page précédente Page suivante

En Annan, qu’il vive ou qu’il décède,
de gags à se perdre en nanans de gala,
un dividu rira de ce monôme (ou mononome) fini...
Sa femme (la nana d’Annan) ressassera de même :
"Allah mène la fête !"