Zazie Mode d'Emploi
Page précédente Page suivante

Les vers à soie d’Alain Chevrier



Les vers à soie murmurent près d’un chevrier
ils ne mangeraient pas ses fruits blancs et striés
pleins d’un sucre qui dans le genièvre y est
les vers à soie que vous chatouilleriez

mastiqueraient les feuilles que vous leur procureriez
ça les endormirait mais autour de leurs étriers
ils tisseraient un cocon rond à un bout trié
à fil de bave, puis dormiraient sans crier

En le vidant on tirerait un fil de soie que vous rouleriez
dont on ferait une belle traîne pour une future mariée
belle également qu’elle porterait toute coloriée

Si la mariée mourait, la soie vous l’enterreriez
avec elle et on flanquerait dans sa tombe en février,
où sans fin les vers à soie murmureraient, un chevrier...


rss | admin | site sous spip