Accueil Les oulipiens de l’année Vers à soie
Les chenilles

Page précédente Page suivante

Les chenilles babillent dans la charmille
elles ne mordillent pas ces myrtilles de pacotille
pleine d’une sucraille qui ne fait pas de bistouille
les chenilles qui sont tranquilllles et niquedouilles

mâchouillent les feuilles et gargouillent en faisant des papouilles
elles bâillent de sommeil mais tout autour de leur taille
elles font maille à maille une résille en forme de coquille ou de corbeille
avec une fibrille qu’elles dégobillent, puis se recroquevillent et roupillent.

Quand on la désentortille on les dépouille d’une fibrille de soye
dont on fait pour une merveille de fille une mantille ou un chandail
merveille sans pareille qui scintille et nous émoustille

Aux funérailles de la fille on l’habille avec la soye
et on fait des semailles, sur son cercueil en juill-
et, pour que s’éveille une charmille où les chenilles babillent.