Zazie Mode d'Emploi
Page précédente Page suivante

L’orange et le ramoneur



— P’tain ! P’pa ! T’as vu ? C’est pas une orange ça ? On dirait
une fleur. Dis, c’est quoi comme nuage ?
— Merde ! Combien de fois je vais te répéter qu’une fleur c’est une
fleur, dis ?
Tino chope l’orange :
— Eh, P’pa, pèle-moi c’te nuage steuplé.
— C’est toi qui me pèle le jonc, fils !
Mais le paternel épluche la fleur et en file 6 tranches à Tino. Il en
bouffe une et dit à Tino :
— Une tranche c’t’une tranche, pas à chier.
Tino graille aussi puis déballe :
— C’t’une tranche de nuage, oui, et ça pue la fleur ! C’est quoi
comme fleur ?
Le père gueule qu’un putain de nuage est un nuage et qu’une putain
d’orange reste une orange.
Tino zieute une limace. Le pater repère un mini-clebs rital. Il dit :
— Qu’est-ce que c’est encore cette putain d’averse dans mon jardin
 ?! Et c’t’astéroïde de mes deux dans le jardin, hein ? Pourquoi ?
Le chiard répond :
— C’est pas ça, P’pa, même pas la queue d’une ! C’t’une orange
cocufiée.
Son père pèle l’orange et sort :
— Tiens, enfile-toi c’te carafe de pluie, c’te bol de neige et c’te
foutu patatras.
— Génial répond le môme.
Et il refile l’orange au ramoneur.


rss | admin | site sous spip