Accueil L’oulipienne de l’année La nuit
L’ennui...

Page précédente Page suivante

L’ennui... Ce texte vous ennuie... Vous pourriez le jeter au feu, mais pas votre ennui. L’ennui est lui-même un feu insensible qui vous dévore, qui vous hypnotise. L’ennui n’est pas un ciel chargé de nuages, car même un ciel sans nuages est ennuyeux. L’ennui, c’est un plafond envahi de punaises qui grouillent, et ce plafond est votre cerveau une nuit sans lune. L’ennui c’est un ongle que vous limez dont l’arrondi renaît au fur et à mesure. L’ennui vous colle un froid à l’âme pour des vacances vides qui semblent ne jamais finir, au bord d’un espace infini où l’océan serait une goutte d’eau. L’ennui est une étoile qui brille dont on sait que la lumière est morte.

Par hzenon