Accueil Les oulipiens de l’année Vers à soie
Harmonie de soie

Page précédente Page suivante

Voici venir les temps où mastiquant des feuilles
Au creux du mûrier murmurent les vers à soie
Fi des mûre pâlies dont l’alcool ne se boit !
Patients les douillets vers à soie se recueillent

Au creux du mûrier murmurent les vers à soie
La bave les enroule au cocon tel un treuil
Patients les douillets vers à soie se recueillent
Du cocon sort un fil né du repli sur soi

La bave les enroule au cocon tel un treuil
Dans la tombe une dame et sa robe de choix
Du cocon sort un fil né du repli sur soi
De la soie on revêt une dame au bel oeil

Dans la tombe une dame et sa robe de choix
En octobre se plante un mûrier en grand deuil
De la soie on revêt une dame au bel oeil
On perçoit au mûrier un murmure qui croît

Jacques Roubaudelaire, Les amis mots de tout le monde