Zazie Mode d'Emploi
Page précédente Page suivante

Du Bombyx (Sonnet)



Lui-mesme en mesura le nombre et la cadence :
Deffendit qu’un vers foible y pûst jamais entrer,
Ni qu’un mot déja mis osast s’y remontrer.

Nicolas Boileau,
Art Poétique (II, v. 91-92)

Cent chenilles murmurent dans le mûrier
et ne mangent pas ces molles mûres blanches
pleines d’un sucre qui n’engendre nul alcool
elles sont aussi patientes que douillettes,

mastiquent moult feuilles, émettant des bruits mouillés,
ça les endort mais par dessus leurs épaules
toutes tissent quelque cocon rond aux deux pôles
à fil visqueux, puis dorment rassurées

En dévidant cette enveloppe vient certaine fibre de soie
dont on fait pour Mirabelle une robe
belle également, qu’elle porte élégamment

Quand la Belle meurt ce tissu est enterré
avec icelle. Ensuite il sera planté, sur sa tombe fin octobre,
l’arbre où sans cesse mille larves chuchotent.


rss | admin | bureau | site sous spip