Accueil L’oulipienne de l’année Cité récitée
Citer, réciter

Page précédente Page suivante

Passages rassemblés qui font récit du temps,
les ans ne changent rien à ce fond deviné
que sous-tend le plaisir mystérieux d’en finir.
Lire ne compte pas, ce qu’il faut c’est relire :
mémoire comme oubli sont source d’invention.

La rationalité n’est jamais qu’invention
de nos êtres soucieux du tragique du temps.
Lire ne compte pas, ce qu’il faut c’est relire :
les ans ne changent rien à ce fond deviné,
désir d’être, achevé, sans toutefois finir.

Si l’on commence ici, il faut ailleurs finir :
la rationalité n’est jamais qu’invention,
elle révèle aussi le destin deviné
de nos êtres soucieux du tragique du temps
qui savent devoir lire avant que de relire.

On le découvre enfin, à force de relire :
si l’on commence ici, il faut ailleurs finir
et, pour y parvenir, voyager dans le temps.
Si choisir un chemin n’est que pure invention,
elle révèle aussi le destin deviné.

On ne sait pas trop bien ce qu’il faut deviner,
on le découvre enfin, à force de relire...
Si choisir un chemin n’est que pure invention,
que sous-tend le plaisir mystérieux d’en finir ?
Passages rassemblés qui font récit du temps...