Zazie Mode d'Emploi
Accueil > L’oulipien de l’année > 2005 : Vers à soie > Les vers à soie (aux œufs à coller)
Page précédente Page suivante

Les vers à soie (aux œufs à coller)



Les vers à soie murmurent en chœur dans le mûrier
ils ne s’écœurent pas de mûres blanches et molles
pleines d’un sucre qui ne satisfait pas les œnologues
les vers à soie aux bonnes mœurs qui sont patients et douillets

manœuvrent les feuilles avec un bruit mouillé
leur cœur s’endort mais autour de leurs épaules
ils tissent un œuf rond aux deux pôles
à fil de bave puis, d’un œil dorment rassurés

En dévidant le nœud on tire un fil de soie
dont on fait pour une belle-sœur une robe
belle également qu’elle porte œdipiennement

Quand la belle-sœur meurt on enterre la soie
avec elle et on œuvre, sur sa tombe en octobre,
un mûrier où sans fin, avec vœu les vers à soie murmurent

Jacques Rœubaud - Les bœufs de tout le monde


rss | admin | site sous spip