Accueil Z’écritoires En sortant des ateliers
Un mot à la fois : écriture de petits dialogues...

Page précédente Page suivante

Un mot à la fois : écriture de petits dialogues de théâtre
souvenir d’une contrainte proposée par Jean-Marc Rainsant, à Pirouésie
Le Merlan et la Raie (au milieu)
dialogue contraint (chaque tirade ajoute - ou retranche - une unité au nombre de mots de la tirade précédente). La tirade médiane et pivot reçoit une expansion libre en fin de cycle. Ici ont écrit successivement, en trois tours, Jean-Luc, Vianney, Sylvie, Nathalie et Isabelle.
Le Merlan – Please ?
La Raie – Pardon, sir ?
Le Merlan – Parlez-vous français ?
La Raie – Je parle le franglais.
Le Merlan – Voilà un drôle de mélange !
La Raie – Pouvez-vous me couper les cheveux ?
Le Merlan – Mon ami Ray peut s’en charger.
La Raie – Il faudra me garder la raie au milieu. C’est ce qui me va le mieux : pas de frisettes ni de bouclettes. Une raie, sans plus. Pouvez-vous comprendre cela ?
Le Merlan – Yes I can, mais je suis lent.
La Raie – Oui, lent, mais faites-la droite.
Le Merlan – Un coup de peigne suffit.
La Raie – Avez-vous un diplôme ?
Le Merlan – En cabinet noir !
La Raie – Noir désir ?
Le Merlan – Dilution...
(Isabelle, Nathalie, Sylvie, Vianney et Jean-Luc)

Autres titres de dialogues et de contesxtualisations proposés (on était le 1er avril !) : le petit poisson et le petit oiseau / la carpe et le lapin se marient / la carpe et le muet (dont les tirades seront remplacées par des didascalies) / la truite et Franz Schubert / le requin et le marteau / l’anguille et la botte de foin / (la) lotte riche et le hareng pauvre / etc