Accueil L’oulipienne de l’année Je regarde le bistrot
Tanka acrostiche allongé

Page précédente Page suivante

Le vieux mois d’avriL
En sa lumière fissurE

Bombarde nabaB
Il passe soir inouI
Sous des aventureS
Tellement que barman vienT
Recevoir le noiR
Obstiné lui fait échO
Tandis qu’en rêvanT

En retirant des mots (et l’isocélisme) de l’acrostiche double précédent : tanka allongé 5-7-5-7-5-7-5-7-5. Encore plus éloigné de l’original.