Accueil Les oulipiens de l’année Crochet à goutte d’eau
Sonnet du Shield

Page précédente Page suivante
Le lisse, le compact, le superbe granit
Voit-il ne l’échancrer parfois la moindre strie
Ni fissure plissée, esquisse d’œil qui rie
D’une arête ou d’un trou vers l’imprenable nid !
 
The Shield, le bouclier, s’y contient et bannit
Le désordre impossible en sa géométrie
Sauf avoir un crochet à goutte d’eau, scorie
Quand l’ultime réserve implore le zénith.
 
Ce métal secourra l’hameçon de granite
Dans l’écaille enrayée en posant qui gravite
Sur une maigre échelle où l’assurage sied.
 
Encoche qu’à ce lien l’aplomb du poids nous livre,
Il se consolide à mesure que l’air vibre
Rivé parmi l’infime aveuglement du Shield.

À la manière de Mallarmé, sonnet du Cygne, rimes en i.