Accueil L’oulipienne de l’année C’est un soir de vent
Soir d’autan

Page précédente Page suivante

Soir d’autan, d’ouragan, d’inondation. Tout vigilant, il lit un manga traduit du roman « Hauts d’Aquilon ». Or, choc soudain, la fulguration fait du flot continu un vrai grain : ici foudroyant, là diffus, un tourbillon qui, dirait-on, bat la frondaison dans un gris nocturnal ! S’infiltrant aux bords du châssis, un courant d’oblongs fils ondoyants va, soumis aux coups d’un bouc soufflant sur l’abondant flux qu’humains ou gazons ont proscrit, non plus la fulmination qui vous voit bondir à la façon d’un gamin, ou l’autan proclamant quasi aboli tout gong du soir.

Saint-Cathrin, Harry Mathious, P.O.L., 2000.