Accueil Les oulipiens de l’année Crochet à goutte d’eau
Oh ! qué gros tas de choux !

Page précédente Page suivante
Tanit comme Graal, est pacte serbe ; Sully,
Palefroi fissuré, pour le moins parle bas,
traduit point/ prou le deuil résigné, padre !
pense : poudre, oint, prête-la en chair
Bon,sors-le, Bill !
Sa voile séchée boucle ? tu le pètes !
Hors squelettes, à le répéter, faut des fonds, quête, soupe , lit
de matière t’oses !
Rat ! surnage, et de pression d’ ogre !
- oh ! êtes un peu cibles !
Citoyen, leste rime qui, nue, mutile,
cale et verse dans la raie
chez Godo, cracher-un peu du nez,
s’ écorcher plein l’ âme : es-tu point, soeur, aérée ?
(gratine, hein, son âme !)
ça y est, le cailloux sauve le pot
de peintre !
Emile, piteux, mou,
le voit osé, pileux
Très mité. Alex fait rien, coeur du hochet, vendu ses deux soupes,
tête léchée punie de corps, de deux-trois charmes ...
...si réprouvés
Le marshal, un "frayeur" sur pied, pèse vos sous !
Vachère, où est, heu...le gentlemen de Toul ? mince, sur tes
trames, ce veau gèle !
Gentlemen-tourte, eh ! este ! boeufs plus que créoles, flèchèrent
Sade, aigres cochemen...
Grosse, pressivement, vote Poireau, cède place à l’ appelé
Duc-Ronchon
O furet, âme sûre, l’ écorches sans fond, sapes, rends-la chaude,
ointe : s’ ouvrent sept qu’ on soldait,
pantelants sur collants : eh ! levez-vous !
et vite ! atout de pris, dégradé s’ oït cru, prouve, ose et ment
en tiers !
 
Vers libres.