Accueil L’oulipienne de l’année Traverse la terre
Ô toi, va donc par monts…

Page précédente Page suivante

Ô toi, va donc par monts, va donc par vaux.
Qui fait courir son imagination jouit du cours fluvial :
son flot à quoi nous ajoutons tout bord s’y rapportant.