Zazie Mode d'Emploi
Page précédente Page suivante

Les vers soyeux



Les vers soyeux du mûrier murmurent
Ils ne dévorent ces mûres rouges et molles
Pleines d’un sucre qui ne contiennent de jus
Les vers soyeux qui ne sont pressés et douillets

Croquent les feuilles d’un bruit mouillé
Ceci les endort, proche de leur cou
ils tissent un cocon rond vers les deux pôles
de fil de morve, puis dorment sereinement

pour le vider on tire un fil de soie
dont on confectionne pour une belle femme une robe
belle robe qu’elle porte très bien

une femme meurt on enterre cette soie
et on y enterre, sur cette tombe en octobre,
un mûrier où toujours les vers soyeux murmurent

Lipogramme en "a"


rss | admin | site sous spip