Zazie Mode d'Emploi
Page précédente Page suivante

Les vers à soie de Noyon



Les vers à soie dans le mûrier jouent leurs solos
ils ne mangent pas ces mûres que nous snobons
pleines d’un sucre qui ne fait pas de nanan
les vers à soie qui sont patients et pleins de pep

mastiquent les feuilles en pompant leurs sèves
mais autour de leur corps comme étêté
ils tissent un cocon rond pareil à un bob
en fil de bave, puis s’endorment au plus tôt

En le dévidant on tire un fil de soie de Noyon
dont on fait pour une belle dame une robe qui fait rêver
belle également et qu’on voudrait retâter

Quand la dame mourut nous l’enterrâmes en été
avec la soie et sur sa tombe nous semâmes
un mûrier où les vers à soie n’arrêtent pas de ressasser.

Otto Roubaud et Anna Chevrier

Rimes palindromiques. Ou narcissiques : chaque rime rime avec soi (sic) — à l’envers.


rss | admin | bureau | site sous spip