Zazie Mode d'Emploi
Accueil > L’oulipien de l’année > 2006 : Cité récitée > Le touriste crédule et son guide
Page précédente Page suivante

Le touriste crédule et son guide



Naïfs qui prisez les légendes,
Ne croyez pas les boniments
Des faux conteurs de contrebande
Qui n’en veulent qu’à votre argent.

Un touriste à dos de chameau
Giflé par l’air et la poussière
Arriva, souffrant mille maux,
Dans Annan l’inhospitalière.
Pestant contre les éléments,
Il secoua ses vêtements ;
Puis avec un zèle candide,
Il se mit en quête d’un guide,
Car il voulait comprendre enfin
Les coutumes de ces confins.
« Jamais », lui apprit l’autochtone
(En hurlant dans son sonotone
Car le vent rendait l’autre sourd)
« Jamais le sort ne joue de tours
Aux citoyens de notre race,
Car lorsqu’il a dix ans, tirant du fond d’un sac
Une pierre d’argent, chaque enfant sur sa face
Peut y découvrir en play-back
Les détails de sa vie future :
Bonheur, malheur, progéniture,
Maladies de l’âme et du corps
Et jusqu’à l’heure de sa mort ».
Là-dessus il lui fend le râble.
« Pauvre homme te sens-tu coupable ? »
Dit le touriste en expirant
Au meurtrier indifférent
Qui lui vole chameau et bourse
Et ce qu’il trouve de ressource.
« Non point », ricane ce voyou
« C’était écrit sur mon caillou » .

Touristes, évitez Annan
Là bas les assassins se savent innocents.

Avec l’aide de La Fontaine.


rss | admin | site sous spip