Zazie Mode d'Emploi
Page précédente Page suivante

Le petit Harry



Harry est pénible. Soir pourri. Vent et tonnerre sont de retour. Elle, la plongée sportive la gonfle : des crapauds de caoutchouc, en tenue dessinée à brusque trait de marqueur. Et quelle pluie pourrait se retenir, en riant d’eux avec leurs éclairs café ou chocolat ? Et quel tonnerre ne dirait pas Fouette ! Quelles frondaisons ne les ridiculiseraient, du coup, par un cadre bucolique ? Sa figure s’empourpre : Des petits-fils prodigues ! Pluie glaçante par à-coups. Quel bélier nébuleux le zodiaque assène pour l’année... Soudaine embellie, une lumière que Dieu veut. L’homme en herbe demande plus encore : le scaphandre qui évidemment fait pro. Comme l’enfant réclame ce clafoutis qui pourrait presque l’étouffer, son gong carillonne. Soir glauque.

« Mathews agace Catherine Binet », O. Pastior (2000)

Modification de tous les mots de rangs impairs du texte de Harry Mathews.

Gilles Esposito-Farèse a aussi écrit


rss | admin | bureau | site sous spip