Accueil Z’écritoires En sortant des ateliers
Le grand souk

Page précédente Page suivante

Ton regard posé sur l’horizon - souverain
Dans une mélancolie où luit l’avenir
Poules vaches cochons abricotiers et souvenirs
Rien de tout cela n’aura jamais été vain

Même les mouches adorables posées sur tes joues
Semblent être un écrin sur lequel tu es en joug
Non tu n’as jamais besoin de porter le masque
Seul ton visage éblouissant arbore un casque

Il n’y a jamais rien eu de tout cela, ni gaz
Ni jamais aucun éclat d’obus qui s’écrase
Seulement la tendresse de ta jolie moustache
Ni genièvre ni absinthe ni hasch

Seulement les baisers du retour attendu
Seulement la joie de tes regards entendus
En souvenir de tes amis turcs c’est le bouc...

JPEG - 386.7 ko

Par Elsa.D

... Et bientôt au marché ce sera le grand souk.

(au choix contempler la photo ou lire ce dernier vers)