Accueil L’oulipienne de l’année Traverse la terre
Le fleuve sans preuve

Page précédente Page suivante

Traverse
la terre
la guerre
renverse

Celui
qui pense
devance
autrui

Possède
la rive
arrive

Et cède
le fleuve
sans preuve.

Annie Hupé souligne qu’il s’agit d’un « sonnet irrégulier » : seul le second quatrain souscrit à l’alternance masculine-féminine des rimes.