Accueil L’oulipienne de l’année La nuit
La nuit en délices

Page précédente Page suivante

LA NUIT EN DÉLICES

est arrivée
quand nous aurons allumé le feu
on ne verra plus que lui
on ne verra plus la nuit
c’est un hypnotiseur le feu

ciel pur
à son plafond des punaises de cuivre
une lune arrondie d’ongle soigné

vient le froid
dans l’air qu’on respire
dans une liberté de vacances
(déjà là pour longtemps peut-être)

absence de mer
reste le ciel immense
même infinitude

regardez l’étoile là-bas
pourtant
elle n’existe plus ici
dans

UN SILENCE DILATÉ

LA NUIT EN DÉLICES & UN SILENCE DILATÉ sont anagrammes.