Zazie Mode d'Emploi
Page précédente Page suivante

La frontière est une ligne



La frontière est une ligne. Des millions d’hommes sont morts par ce trait. Des milliers d’hommes sont morts amputés parce qu’ils n’ont pu l’enjamber : la survie exigeait alors qu’on fugue au hameau et franchisse un simple gué, une petite montagne, une forêt calme : l’autre côté eût été en Suisse, beau pays neutre, rase pampa au camp paumé, étape à boue, issue jugée libre...

(« La Grande Illusion » : on n’abat pas un séquestré en fuite
qui a traversé la frontière...)

Égorges Percé, « Espèce à espace » (Égaillé)

Anagramme de l’extrait original, tenant compte de ses coupures et de l’indication bibliographique. Cette anagramme paraphrase un autre extrait du même chapitre.

Gilles Esposito-Farèse a aussi écrit


rss | admin | bureau | site sous spip