Accueil L’oulipien de l’année Chanson de rupture
Éructons d’un phare

Page précédente

Éructons d’un phare

et bim l’effet stéréo !
crochet gauche
dans le noir : moi ce que j’aime dans le mot
punching-ball, c’est un souvenir des années 80
quelque chose comme
- Il y a un cable tendu à traverser l’atlantique -
j’apprends le dernier pas de danse,
soit un mode alternatif en continu à respirations infra-minces,
Il existe une machine, sorte de tropicalisme idéal
accéléré de petits décalages et lumières tout le
temps
comment dire ? c’est très simple,
on se visite à deux la nuit
(tu vois les frottements ?)


Tous les mots du texte original, mais dans dans un autre ordre ; soit une anagramme de mots = un ananyme. Quant au titre, il s’agit d’une anagramme classique des lettres de "Chanson de rupture".