Accueil Les oulipiens de l’année Crochet à goutte d’eau
El Croxettaguttedo

Page précédente Page suivante
Je suis, vierge de creux, The Shield - le bouclier -,
Le lisse El Capitan à la courbe polie ;
Massive voile et port abrupt, que cheviller
Sans la moindre fissure à paumelle et poulie ?
 
Crochet à goutte d’eau... L’Homme va déployer,
Dans la voie impossible, après fer qui pallie
La fibre que sous-tend le ver du Chevrier :
L’entaille là concentre exosmose et folie !
 
Suis-je tour, tumulus, monument, ou prison ?
Fronton farouche alors j’épouserai l’Échelle ;
Arrimée au granit s’engage la margelle.
 
Charge d’effrois, un Cœur transpercé d’hameçon
Monte lent - nul rebours, fuir la mire d’Orphée ! -
Au surplomb de la pente où l’air vibre trophée.

Sources : Olivier Salon & Gérard de Nerval.