Accueil Les oulipiens de l’année Crochet à goutte d’eau
Crochet modèle

Page précédente Page suivante

Nos rochers sont trop compacts, costauds, coriaces. Nous cherchons obstinément trous, encoches, ouvertures quelconques : zéro, déception totale. Notre voie, nommée Bouclier rosse, bombe son torse arrogant.
Horrible désillusion, nous nous sentons dépourvus, croyant toute fixation, toute progression impossibles. Pourtant on trouve encore moyen : moyen étonnant, exceptionnel, moyen pour situation extraordinaire.

Quoi ? Crochet modèle ! Crochet soigneusement forgé, coudé, pointu ; hameçon pour tout exposer.
Vous posez votre crochet. Où ? Trouvez : onglet, écorchure, écornure, pointant hors paroi. Voilà votre objectif primordial accompli.

Vous accrochez alors votre corde portant trois échelons. Ouf !
Vous déportez progressivement tout votre poids – cœur compris ; plombant votre corde.
Progressivement surtout, piano, piano. Tout mouvement violent, tout choc, pourrait déloger votre crochet. Or, soutien dérisoire, néanmoins solide, votre crochet enfonce son crampon, consolidant son blocage.

Vous montez, montez encore. Prohibez toute observation sous votre corps.
Obscurément, dehors, dessous, autour, vous éprouvez tension comme orageuse.