Accueil L’oulipienne de l’année Crochet à goutte d’eau
Crochet factorisé

Page précédente Page suivante

Le granit compact, lisse, superbe n’ayant parfois ni fissure, ni trou, ni arête pour respectivement le barrer, l’oculer, l’échancrer, réduisant la possibilité de pose de matériel d’assurage et de progression à celle d’un unique et ultime moyen de réserve, bombe un torse que parcourt la voie The Shield, le bouclier.

Avant de respirer, vous prenez et posez — voilà —, respectivement, de moins d’un millimètre sur l’écaille saillante un crochet à goutte d’eau de métal, pointu et acéré, ou hameçon à granit dont vous dotez l’extrémité inférieure d’une petite échelle de corde de trois marches, et le pied sur celle du bas et en chargez lentement et très itou, avant de vous élever plus itou encore, votre poids qui se déplace à l’aplomb de celui-ci (sur lequel vous allez entièrement reposer) qui enfonce sa pointe dans la roche, se trouve consolidé et que vous évitez à tout prix de regarder.

L’air vibre.

Texte compressé à 71,4% de l’original.

Un néologisme, OCULER = doter d’un œil.