Accueil L’oulipienne de l’année Crochet à goutte d’eau
Croc-en-jambe

Page précédente Page suivante
Le type est costaud. Large. Superbe.
Pas la moindre faiblesse dans les abdominaux.
Pas le moindre défaut dans les pectoraux.
Pas la moindre seconde d’inattention.
Il bombe le torse.
Et le gaillard s’appelle Barrack, la baraque.
 
Lorsque les poings font défaut et que toute tentative de frappe ou d’attaque est impossible,
Il reste un moyen. Unique. Ultime.
La réserve des grands cas.
Vous préparez un croc en jambe.
C’est un piège puéril, perfide et efficace.
Une chausse-trappe à costaud.
Muchez-vous dans cette encoignure qui loge un tuyau de gouttière.
Voilà, vous y êtes.
 
Avancez la pointe du pied droit, un, deux, trois orteils. Respirez, il n’a rien remarqué.
Avancez lentement tout le pied, et relevez le.
Très lentement. Tout geste brusque peut attirer l’attention du costaud et faire échouer votre plan.
Pas à pas, il s’approche.
Encore plus lentement, levez la jambe entière.
Évitez à tout prix de croiser son regard.
Le mur tremble.